25/03/2016

Les bijoux Lucky Team (+ code promo illimité !)

Quelle fille n’est pas attirée par les bijoux ?

Quel plus bel écrin d’ailleurs que la peau d’une jolie femme (comme nous !) pour sublimer n’importe quelle parure ?

Et quand on aime, on ne compte pas, c’est bien connu !  Donc, les bijoux, on n’en a jamais assez…

Je vous propose ainsi de faire connaissance avec les bijoux LUCKY TEAM qui proposent un large choix de styles, de classique à plus moderne et même jeune (je pense aux bracelets de satin à messages) et ce, à des prix plus que raisonnables pour la qualité reçue !

J’avoue que je ne savais pas trop que choisir parmi la gamme proposée mais, en y réfléchissant, c’est vrai qu’au niveau des bagues, je porte souvent les mêmes (toutes offertes lors d’une occasion spéciale), les bracelets ont malheureusement tendance à me gêner au bureau et les boucles d’oreilles se voient mal sous mes cheveux.

Comme le printemps arrive et qu’on va petit à petit se dénuder, l’option collier me semblait finalement la meilleure pour un premier contact avec la marque !  

IMG_0929.JPG IMG_0927.JPG

J’ai personnellement craqué pour cette fine chaînette en or rose ornée d’une plaquette de petits brillants… (plaquette d’ailleurs aussi jolie de pile que de face donc, même si le bijou se retourne, no problemo esthétique !). 

J’aime beaucoup sa finesse qui me permet facilement de l’oublier la nuit p.ex…  un peu comme si il faisait partie de moi-même !  Bref, pile ce que je cherchais : un beau bijou simple qui va avec tout !

Qu’en pensez-vous ?

Voici sinon un bref aperçu de leurs produits mais je vous encourage bien sûr à aller faire un tour sur leur site régulièrement et d’user et abuser de mon code promo illimité de 10% : FRANCOISE10

d5c9b8e9-5d55-4844-b7cf-fa0ce46604df.jpg c344dbf2-9d1f-4d08-aeef-05b6fbc47dd9.jpg 2c927cdb-2c43-46ce-a742-2ed95acae0d8.jpg 56a3c0de-645b-41ae-a7fb-77e22d5e804b.jpg

179964a2-0ee9-4e11-ac5a-759435096118.jpg d8f4b4fe-5807-4bbb-85f1-7e1a7b1b46d6.jpg

195669f4-df59-4b60-9bc9-abc86a88db27.jpg

79ecda09-9405-42c6-948c-16ccd8775fba.jpg ef83887e-5734-4f88-8815-a7d233149933.jpg

90297702-6850-437b-b9b4-e37ab453beb8.jpg f98a1814-791a-4220-b2e4-3d80e483045f.jpg

8c2f0350-ec8e-4554-953c-1e76b0c9dc42.jpg

Vous trouverez même de sympathiques pochettes ainsi que quelques éléments de déco…  n’hésitez surtout pas à partager… ce code, comme vos jolies trouvailles !!!

XoXo

05/03/2016

Iris Apfel s'expose à Paris... une femme haute en couleurs à ne pas rater !

Iris Apfel - excentrique américaine de 94 ans – est devenue une figure emblématique du milieu de la mode en moins d'une décennie, elle est même considérée aujourd’hui comme la doyenne de la mode new-yorkaise. !

d4a3f6d65e25e824d02b9b42df43cf48.jpg 331f57fb3495913395313094563e7e1a.jpg 69091910dfd3676c0a2d6062e2fa6355.jpg     50480768dc66d3bb7097fc72004789b8.jpg f75c09a4022439c76219d7761e84f0d6.jpg

A mille lieues des standards de l'industrie et de notre société actuelle, Iris Apfel est devenue la coqueluche de la fashion sphere grâce à son anti-conformisme, notamment traduit par un look haut en couleurs et une personnalité détonante.

Si Iris Apfel est aujourd'hui connue de tous dans le milieu,elle a pourtant passé la majeure partie de sa vie loin de la lumière.

4c6c9737571329bd512eaa20a44fe8e4.jpg ce6274bbdf1d00627a366b2c189a0c8a.jpg

22d5189c379a5156c948462ecbfe4368.jpg 4485021e4c4ebe95894f180f2c1289a7.jpg

927a72d51ae3260295757b12c057ba6c.jpg

Décoratrice d'intérieur de profession, Iris Apfel crée sa propre entreprise textile avec son mari, Carl, dans les années 1950. C'est dans le cadre de son métier qu'elle rencontre alors des personnalités influentes et construit sa renommée.

a75f5160431cc3a34ba0c41549f75b62.jpg 8c4c11529539238fe48c7f8a690d0696.jpg 1d675483c9ad445fe07729fb48720c42.jpg 69d533775732b5a5e92217448205aa5f.jpg

Il faut dire qu'avec un style pareil - élaboré et peaufiné au fil de ses voyages d'où elle ramène des tissus pour confectionner ses propres vêtements - Iris Apfel ne pouvait que faire parler d'elle !!!

Avec ses épaisses lunettes qui masquent la moitié de son visage, ses cheveux argentés, ses vêtements bariolés oversized et son infinité de bijoux fantaisies disposés autour de ses poignets, de son cou et de ses doigts, Iris Apfel attire indéniablement l'attention… 

c6f7c9b1efe2ff7da490d90cd454a416.jpg c955e6b2b5a87e2b85e790bb9e706c6a.jpg 7008e33a61122d5eda8e6b1f95c88a8a.jpg

f8fa0580a0d8694c49a1e9848385a310.jpg 55d445a4b601a67ed1629e71e462d319.jpg

Au premier abord, on pourrait même penser à une « vieille folle originale » mais, à y regarder de plus près, pas du tout ! 

Alors que beaucoup pointeraient du doigt la surenchère d'accessoires et l'excentricité de son apparence, Iris Apfel appréhende la mode comme un art qui permet de s'amuser, d'expérimenter et de s'exprimer.

e49b4ad73c2960438b06e7d786fc0533.jpg

Celle qui ne se considère pas jolie et qui s'est depuis longtemps résignée au fait qu'elle ne le serait jamais, explique avoir développé un autre sens : celui du style. "Je n'ai pas de règles, car je ne ferais que les enfreindre", raconte Iris Apfel qui aime associer des pièces étonnantes et dénicher des perles rares.

En effet, la modeuse de 90 ans passés ne se conforme pas aux standards de la mode ou de la société et se moque de ce que l'on pourrait penser, à partir du moment où elle se sent bien dans ses vêtements !  Et force est de constater que c’est payant…

e8eca5500b346789198f04696b1086c1.jpg 3788ae5fb2c05836b8761054fd732eab.jpg ccc9920e5b9776bac9604c7dddd8a237.jpg

1c2db648b399ce9a2e0922102792b46d.jpg 550aefca02304aeb37f9bce17a601d6b.jpg

En 2005, le style haut en couleurs d'Iris Apfel fait déjà parler de lui dans tout New York, et le célèbre Metropolitan Museum of Art lui consacre alors une exposition. C'est là qu'elle tombe véritablement dans l’œil du public.

Dès lors, elle ne quitte plus le feu des projecteurs et se retrouve invitée aux défilés de mode et autres événements mondains.

La célèbre marque de cosmétiques M.A.C l’a même plébiscitée en 2011 pour concevoir sa propre collection vitaminée et en devenir l'égérie : un succès qui lui permet d'acquérir une notoriété au-delà des frontières des Etats-Unis qui s'exporte aujourd'hui en France. 

0f460ee2fe28f19f5443c43d4febc68f.jpg a6c46c06883f86fb553530b2ae85f57b.jpg b453ded2c4e4bcf310cdb76f83f7cd02.jpg

88b23eed1d7e3531c4e1ea5ceba25195.jpg d0970e7233b7115ebe889afba6339b96.jpg

C'est donc au Bon Marché à Paris que la célèbre nonagénaire posera ses valises jusqu'au 26 mars prochain, proposant au public français de la (re)découvrir à travers une sélection de vêtements et accessoires qui font sa signature.

Car il est certain qu’après avoir fait entrer Iris Apfel dans votre vie, vous n'appréhenderez plus jamais la mode de la même manière…  D’ailleurs, si vous avez Netflix, n’hésitez pas à regarder le super documentaire qui lui est consacré !

XoXo

15/07/2015

le shoesing été idéal !

L’été étant désormais bien là, il est grand temps de vérifier que nous avons bien tout ce qu’il nous faut avant de partir en vacances et de bien profiter… les doigts de pieds en éventail !

Et comme en plus ce sont les soldes, si une pièce venait à vous manquer, c’est pile poil le bon moment pour combler tout ça.

Bref, que faut-il avoir dans ses bagages pour passer de bonnes vacances d'été ? 

 

LES SPARTIATES OU TROPEZIENNES

trop.jpg

7d14a86f00a18ad014aa387ee216fcf4.jpg

Cette paire de sandales indémodables est née dans les années 20 dans le petit port de St Tropez et continue d’être fabriquée de manière artisanale par les Maisons Rondini ou K.Jacques (1h/paire !).

Si vous ne deviez posséder qu’une seule paire de sandales d’été, ce devrait être indiscutablement une paire de tropézienne en cuir caramel pour aller non seulement avec votre joli bronzage mais aussi et surtout avec l’ensemble de votre garde-robe estivale !

Cette saison, elles grimpent même sur la jambe pour s’entrelacer joliment autour du mollet, gare toutefois à la circulation du sang !!!

Et pensez bien évidemment à soigner votre pédicure…  poncez bien le talon, grattez-moi toutes ces vilaines peaux, hydratez et mettez un joli vernis corail…

 

LES SANDALES BIJOUX

sand.jpg

Comme l’été nous sommes censées avoir de jolis pieds manucurés et bronzés, c’est l’occasion rêvée de les mettre en valeur dans de jolies sandales bijoux une fois le soir tombé… 

pour ma part, j’ajoute même un petit spray d’huile prodigieuse de Nuxe pailletée…  idéal pour faire ressortir notre hâle sous les derniers rayons du soleil !

Ces sandales faisant tout, portez-les plutôt avec une tenue toute simple comme une longue robe noire ou blanche fluide… tout est déjà dans la sandale !

 

LES SANDALES A TALONS HAUTS

ysl.jpg

Eh oui, dans sa valise, il faut aussi une paire de sandales hautes ! 

Il n’y a pas que la plage et les marchés !  

Un endroit un peu plus chic, une ballade en ville, un resto élégant…  vous aurez certainement envie dans ce cas de vous faire toute belle et de vous sentir plus « habillée » (au moins des pieds !).

L’idéal : les choisir avec un petit plateau devant afin être plus stable.  Puisque le principe de la sandale est de laisser le pied découvert, il y a donc moins de matière pour le tenir en place, gare aux chevilles qui se tordent !!!

 

LES TONGS

hava.jpg

Ben oui, pas d’été sans tongs !  C’est comme ça !  Hyper pratique, ça s’enfile et on file…  En plus, ça peut se mouiller et ça ne coûte pas très cher, on peut donc même s’en offrir 2 ou 3 paires différentes.

Mais attention,  on les réserve uniquement pour le bord de mer, pas question de passer tout l’été dans des tongs en plastique, on fait un petit effort !

 

LES ESPADRILLES COMPENSEES

espa.jpg

Si on veut allonger sa silhouette en été sans passer par la case « pieds gonflés par la chaleur sur des talons de 10 cm », une paire d’espadrilles compensées délicatement lacées sur la cheville reste le parfait compromis !

 

Quelques alternatives… tendances ville !

 

LES ESPADRILLES PLATES

espa 2.jpg

 

espa 3.jpg

 

A la place de vos tongs…  plus féminines au bord de l’eau qu’en ville. 

On évitera surtout d’en écraser le talon afin de pouvoir les porter en mules en dehors de la maison !

On les choisit marine ou écru ou encore façon marinière et, surtout (sauf peut-être si elles sont griffées Chanel p.ex.), on les jette à la fin de l’été parce que oui Madame, même les plus jolis petons sentent !

 

LES BIRKENSTOCK 

birk 2.jpg

Encore une alternative à la tong ou aux espadrilles plates… très confortables en plus, ce qui n’est pas du tout négligeable !

Les choisir alors plutôt en noir pour pouvoir faire d’une pierre deux coups et suivre la tendance : les porter en ville avec une petite robe ou un pantalon 4/5…  ceci dit, le doré ou l’argenté  fera très bien son petit effet également ! 

On évite par contre le port des chaussettes dedans svp…

 

LES « MEDUSES »

meduse.jpg

medu.jpg

Si vous allez en vacances là où il y a des galets dans l’eau, à la place des tongs que l’on perd facilement avec le courant, pourquoi pas ! 

Ca vous fera également une excuse pour céder à une autre tendance…  qui fut pourtant (pour ma part) celle de la honte dans mon enfance !!!

 

Alors, on a bien tout ce qu’il faut ?  Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter de bonnes vacances !

 

 XoXo

17/12/2014

Présentation des bijoux O'Live + concours !!!

Derrière la marque de bijoux O’Live, se cache la pétillante Sandra Fringuellini, créatrice liégeoise de talent (eh oui, la Belgique en regorge !).

IMG_6031.JPG

Après une formation en arts plastiques, elle étudie l’architecture d’intérieur.  Pendant plusieurs années, elle conçoit des décors de théâtre, dessine des meubles sur mesure et s’adonne à la peinture qu’elle adore !  

Passionnée également depuis toujours par les brocantes et les bijoux, elle chine d’anciennes cartes postales, de vieux porte-clés, des rubans d’époque etc.  A partir de ces objets, elle crée alors - selon ses envies et ses trouvailles - des pièces uniques, leur donnant ainsi une seconde vie…

IMG_6030.JPG

IMG_6028.JPG

IMG_6027.JPG

« Comme j’adore les brocantes et les objets vintage, mon rêve serait d’ouvrir un magasin-atelier où les objets vintage seraient à vendre ainsi que mes bijoux mais aussi d’autres accessoires sympas et, pourquoi pas, quelques belles plantes…  J’y organiserai aussi des ateliers mères-filles les week-ends... ».

IMG_6026.JPG

IMG_6029.JPG

IMG_6038.JPG

Avant que ce rêve ne se réalise et pour les belges, ses bijoux sont en vente chez Fifi Brin d'Acier à Chênée (Liège), une autre fille formidable qui a l’art de mélanger des accessoires bon marché à des accessoires de marque !

On peut aussi trouver les bijoux O’Live chez Wattitude (un autre magasin liégeois 100% Créateurs Wallon) et chez Bubba Ride à st Georges-sur-meuse  (magasin très jeune et dynamique où l’on vend des vêtements  et accessoires pour femmes, hommes et enfants).

IMG_6039.JPG

IMG_6036.JPG

IMG_6035.JPG

Pour les autres, il n’y a pas encore de site web pour la vente de ces pièces uniques et originales mais bien une page Facebook via laquelle vous pouvez lui commander ce qui vous plaira très facilement !

Et puisque Noël arrive, voici un petit concours qui vous permettra de remporter une jolie paire de boucles d’oreilles !

IMG_7113.JPG

Pour la gagner, c’est très simple, il suffit

1/ de vous inscrire à ma newsletter (entrez votre adresse mail en haut à droite de cette page !) et/ou de me suivre sur Instagram (et Facebook si ça vous tente)

2/ de suivre la page O’Live (sous son nom Sandra F.) et de partager une photo de bijoux sur votre propre page (il faut fouiller un peu mais il y en a !)

3/ de me signaler ci-dessous que c’est fait avec une adresse mail valide…

Résultats proclamés le 24/12 !!!

Bonne chance à toutes…

 

XoXo

17/11/2014

Loulou de la Falaise... la bohémienne chic !

Les deux films récemment sortis sur Yves St Laurent m’ont donné envie de parler de Loulou de la Falaise, cette incroyable créatrice haute en couleurs… et en inspiration ! 

loulou de la falaise,yves saint laurent,bijoux,style,bohème

Louise Le Bailly de La Falaise - alias Loulou de la Falaise - est née en Angleterre, d’un père français et d’une mère irlandaise, dans une famille noble et artistique.  Sa mère, qui travaillera un temps chez Chloé, est le mannequin favori d'Elsa Schiaparelli et son grand-père maternel, sir Oswald Birley, le peintre préféré de la reine Mary.  L’oncle de Loulou de la Falaise, Mark Birley, est quant à lui le propriétaire de la célèbre boîte de nuit « Annabel’s » de Berkeley Square (Londres). 

loulou de la falaise,yves saint laurent,bijoux,style,bohème

Son adolescence se passe à Londres - alors capitale de la culture pop - et c’est en parfaite bohémienne qu’elle savoure cette période…  style qu’elle ne quittera jamais, comme en témoigne ces quelques photos de ses superbes appartements parisiens : 

loulou de la falaise,yves saint laurent,bijoux,style,bohème

loulou de la falaise,yves saint laurent,bijoux,style,bohème

loulou de la falaise,yves saint laurent,bijoux,style,bohème

Loulou commencera sa carrière comme rédactrice de mode au magazine Harper’s & Queen.  Mais, fin des années 1960, elle suivra sa mère — qui vient de se remarier avec le conservateur du Metropolitan Museum, John Mackendry — à New York.

À New York, Loulou s'adapte très vite et sans surprise à son nouveau mode de vie.  Parmi ses amis, elle compte le photographe Robert Mapplethorpe et l'artiste Andy Warhol.   

loulou de la falaise,yves saint laurent,bijoux,style,bohème

Comme sa mère, modèle pour Cecil Beaton, Loulou pose pour Vogue et travaille avec les meilleurs photographes de mode : Richard Avedon, Helmut Newton et bien d’autres encore tout en dessinant des imprimés pour Halston.

loulou de la falaise,yves saint laurent,bijoux,style,bohème

En 1966, Loulou se marie avec un aristocrate irlandais mais la vie dans un château gothique en Irlande ne correspond pas du tout à son caractère.  Le couple se sépare ainsi moins d’un an après leur union…

De passage à Paris, en 1968, Loulou fait la connaissance d'Yves Saint Laurent lors d’un thé donné par un de ses amis.  Deux ans plus tard, le couturier lui demande de rejoindre son équipe et, dès 1972, Loulou entre dans la maison Yves Saint Laurent. 

loulou de la falaise,yves saint laurent,bijoux,style,bohème

À la célèbre marque, elle apporte sa fantaisie, ses couleurs, son attitude et son propre style — car c’est une véritable « originale ».  Comme sa mère disait d’elle : « Loulou a cette capacité unique de créer un vêtement d’un rien…  Elle pourrait habiller quelqu’un en partant de vieilleries et d’une simple épingle à nourrice ».  

Elle va ainsi prendre progressivement de l'importance dans la maison de Couture et Yves Saint Laurent lui confiera la responsabilité du département « maille et accessoires » pour lequel elle crée près de 2 000 pièces par an, dont les bijoux « haute couture » qui seront signés de son nom ainsi que des chapeaux.  Elle va ensuite également s'occuper de la collection prêt-à-porter « rive gauche ». 

loulou de la falaise,yves saint laurent,bijoux,style,bohème

En 1977, Loulou se remarie, avec Thadée Klossowski de Rola, fils du peintre Balthus.

Selon Madison Cox, ami de Pierre Bergé, ils forment le couple le plus chic de Paris : « Ce sont des gens qui sont naturellement et incroyablement glamour.  Ils personnifient la fantaisie parisienne des années 70, la vie artistique, aristocratique, la mode, l’élégance, la beauté, la jeunesse et l’excès. Le tout distillé en un seul couple ».  Le couple aura une fille, Anna, filleule d'Yves Saint Laurent. 

loulou de la falaise,yves saint laurent,bijoux,style,bohème

 Après trente années de collaboration, Yves Saint Laurent prend sa retraite.  Loulou décide alors de lancer sa propre marque, en février 2003.  Au sein de prestigieuses boutiques à travers le monde, on peut trouver de véritables trésors : des bijoux et des pièces uniques composés de matériaux les plus divers rappelant à quel point Loulou aime l'artisanat et le voyage.

Cependant, l'aventure tourne court et elle ferme peu à peu ses boutiques mais continue de dessiner des bijoux pour Oscar de la Renta dès 2007. 

loulou de la falaise,yves saint laurent,bijoux,style,bohème

Début 2008, Loulou a démarré deux nouvelles collaborations, l’une avec la chaîne de télé-achat américaine Home Shopping Network - pour laquelle elle dessine des bijoux et des accessoires - et l’autre avec Asiatides - pour laquelle elle crée sous son nom des collections d’objets de maison.

Elle meurt le 5 novembre 2011, à l'âge de 64 ans. 

loulou de la falaise,yves saint laurent,bijoux,style,bohème

« Les accessoires ont un rôle important dans nos vies stressantes.  Si vous sortez dîner et que vous n’avez pas le temps de rentrer vous changer, vous pouvez enlever votre veste et mettre un bijou. C’est beaucoup plus facile que de porter une robe de soirée dans le métro! ».

— Loulou de la Falaise

Et côté look, voici ce qu’elle inspire…  du chic, du bohème, de la couleur, du style... 

loulou de la falaise,yves saint laurent,bijoux,style,bohème

loulou de la falaise,yves saint laurent,bijoux,style,bohème

loulou de la falaise,yves saint laurent,bijoux,style,bohème

loulou de la falaise,yves saint laurent,bijoux,style,bohème

XoXo