17/09/2014

Le Cas Urban Outfitters

Après le haut de pyjama controversé chez Zara (ligné, il arborait une étoile jaune qui faisait furieusement penser aux uniformes des juifs emprisonnés dans les camps de concentration !), c'est au tour de la marque américaine Urban Outfitters de sortir un sweat plus que douteux...

Ce dernier, classé dans l'onglet "vintage" est en effet tâché de sang et marqué du nom de l'emblème de l'université de Kent State, là où, le 4 mai 1970, quatre étudiants avaient été tués et neuf autres blessés lorsque la Garde nationale de l'Etat avait fait feu contre les étudiants manifestant contre l'expansion au Cambodge de la guerre du Vietnam par le président d'alors, Richard Nixon. 

fe9b62ac41edf567dfdff68c7ffa1ac0.jpg

Urban Outfitters a bien présenté "ses excuses sincères pour tout préjudice" causé par la vente dudit sweatshirt - un modèle unique coûtant 129 dollars - et a ensuite affirmé dans un communiqué "n'avoir jamais voulu faire allusion à ce qui s'est passé à Kent State en 1970"...  Osant préciser que les tâches n'étaient pas une imitation du sang mais de la décoloration !!!  Le commentaire dans l’onglet "détails" du site précisait cependant "Nous n'en avons qu'un.  Alors, prenez-le ou vous le regretterez !"...

 

10622957_10154583678920261_2446097755659059680_n.jpg

 

Suite aux diverses polémiques sur les réseaux sociaux (bien justifiées me semble-t-il lorsque l'on pense à tout le sang versé dans diverses universités aux USA ces dernières années), le sweat n'aurait même pas été retiré du site mais juste indiqué comme étant "sold-out"...  

De quoi personnellement ne plus jamais jeter un oeil aux collections proposées par cette marque !!!

Maman moi-même, je ne me pose plus la question de savoir si l'on peut rire de tout !  La réponse est non bien entendu !  Certaines blessures ne supportant pas le second degré ni la publicité gratuite pour la violence.

XoXo

Commentaires

MERCI BEAUCOUP POUR VOTRE ARTICLE

Écrit par : trafic organique | 18/09/2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.