04/01/2014

Ça y est : les soldes, c'est partiiiiiiii !

Oui mais, bien shopper, cela se prépare...
Voici donc quelques conseils pour ne pas se louper !!!

image.jpg



1. On prend les mesures ! une bonne fois pour toutes : on note dans son gsm ou calepin sa pointure (avec et sans chaussettes), sa taille de soutien-gorge (en version française et européenne), sa taille de pantalon (slim et chino), son tour de taille…
On essaye aussi chez soi les basiques dans nos marques préférées et on note également leurs tailles : p.ex. chez Zara je prends M pour les hauts ou 28 pour mes jeans... Bien pratique !

2. On trace mentalement son parcours pour éviter de zigzaguer entre les boutiques et les quartiers et s'épuiser avant l'heure (Ce qui serait dommage !)

3. On prend des notes (eh oui, encore !) : pas de précipitation dangereuse, il faut avant tout re-pé-rer ! (idéalement noter, photographier voire essayer avant la cohue).

4. On y va quand : le premier jour ? il y a plus de choix.... le dernier ? Il y a souvent plus de remises encore... En fait, peu importe, l’essentiel est de miser sur la qualité et la pérennité afin de rester satisfaite de ses achats !
On veillera donc à d'abord dénicher les pièces dont on a vraiment besoin (bien faire le point donc de sa garde-robe avant de partir !) ou de bons basiques... Et puis si notre budget nous le permet encore, on se fera alors d'éventuels petits plaisirs !

5. On copie sur sa voisine !!! Si l'une des règles de base consiste à opérer son shopping seule, sans personne pour nous ralentir, rien n’interdit de consulter en ligne d’autres mordues avant de craquer pour une pièce. Ou on se photographie dans la cabine, on recueille les commentaires et on suit (ou pas) les conseils...

6. On calcule bien les pourcentages ! L’application Soldes Faciles est p.ex. simplissime : on insère le prix de départ, on fait rouler la gâchette virtuelle pour obtenir le pourcentage de rabais et on obtient le prix après remise... Aucune mauvaises surprises !

7. On révise ses problèmes : Si un chemisier en soie coûte150 € moins 30% et une paire d’escarpins pailletés 330 € moins 40%, de combien sera débitée ma carte Visa à la fin du mois ? Mais surtout, combien de temps vais-je profiter des ces beaux achats, sachant que la température moyenne de mon bureau est de 19°C et mon ratio de sorties festives de 2/mois ? On sèche ? Alors, on n’achète pas ! Regrets garantis...

8. On s'offre une pause ! Prévoir dans son sac une boisson rafraichissante et un quatre heures pour éviter inanition et déshydratation, c’est bien. S’accorder un vrai moment pour souffler et faire le point, c’est mieux...

On profite de ce moment de répit pour reposer ses pieds et dégainer son matériel de calcul (cerveau, stylo, téléphone ou iPhone suivant l’âge et le degré d’épuisement) pour évaluer l’opportunité de repartir pour un dernier tour ou de repartir…tout court.

9. On enfile son uniforme de guerrière car, chaque année, c’est un peu pareil : on se lance à l’assaut des bonnes affaires mais, pas de bol, on a enfilé une paire de bas collants et une robe zippée dans le dos !

Cette année, on ne se fera pas avoir ! pour la tenue, on vise donc ce qui est facile à enlever, pas trop chaud, pas trop moulant, pas trop coloré : neutre !

Robe col V, sans pressions, sans boutons, sans encolure à agrafer. Pas de ceinture. Des bottillons avec un petit talon confortable. Le tout doit pouvoir s’ôter et se réenfiler en moins d’une minute sans se décoiffer ni se faire suer.
Et pas de baskets qui donnent un air piteux à n’importe quelle merveille bien coupée !

Par dessus, un gros manteau (qu’on oubliera dans la voiture si on a opté pour un shopping center).

On choisit aussi un bon shopping bag bien large et bien pratique et un chouchou pour les cheveux afin que ceux-ci ne nous embêtent pas outre mesure.

pièces à éviter : les bas collants, les gros pulls encombrants, les slims impossibles à enlever (on préfère alors un legging qui glisse tout seul), les chaussures à lacets, les chaussures à talons hauts…
On évite aussi la multiplication des couches, les chemises à boutons et les accessoires (que l’on va - évidemment – perdre en cabine).

Allez, 3, 2, 1... Partez ! Courage et bonne chance les filles !
Et rendez-vous dans quelques temps pour l'analyse du butin...

XoXo

Commentaires

Exactement ce qu'il fallait avant de me jeter dans l'arène (même si je respectais déjà quelques points ;) )

Écrit par : Liz Mac | 04/01/2014

Répondre à ce commentaire

Ahah il est excellent ton article ! Je me reconnais bien là dedans !

Écrit par : Soraya | 05/01/2014

Répondre à ce commentaire

merci pour ton article ! fin prête pour mercredi ! bisous
Ann'so m
http://annsom.blogspot.fr/

Écrit par : Ann'so M | 06/01/2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.